Visite d’un archéologue

Mardi 19 mars, Vincent Georges est venu dans notre classe nous présenter son métier d’archéologue. Puisque nous allons faire un faux site de fouilles, il nous a expliqué comment faire.

Jade et Lauryne

Les ossements

Il est rare de trouver des os d’animaux car ils se sont fait dévorer par les chats, les chiens… qui les broient pour en manger la moelle. Il est rare de trouver des os humains. Soit les défunts étaient incinérés (puis les cendres étaient placées dans une urne), soit ils étaient enterrés.

Ruben, Maxime et Matthew



Les Ublizes, une civilisation d’il y a 8 500 ans

Dans notre histoire, le bois a servi à construire le village lacustre. Les Ublizes ont donc vécu il y a 8 500 ans, pas avant, car il faisait très froid, c’était une période glaciaire dans notre région, et il n’y avait donc pas de forêt. Les Ublizes étaient de très bons chasseurs, cueilleurs et pêcheurs. Ils étaient aussi devenus agriculteurs. Ils changeaient régulièrement de champs pour laisser des terres en jachère, ce qui veut dire qu’ils les laissaient se reposer.

Gabin, Maëlan, Louna et Leena



Comment se déroule une fouille ?

Il y a plusieurs couches de terre, il faut les élever une par une. Entre chacune d’elles, il faut prendre des photos, faire des relevés. La couche de terre la plus haute est la plus récente, et la plus profonde est la plus ancienne. Il faut installer un carroyage pour pouvoir dire où se trouvaient les vestiges découverts. Un vestige est ce qui reste d’une époque lointaine, d’un événement passé ou d’une chose détruite ou disparue. Un carroyage est un ensemble de petits carrés pour dire où on a trouvé les vestiges ; on désigne les emplacements comme dans le jeu de la bataille navale.

Hinata, Léna, Jessyca, Hanaé et Elysa



L’iconographie : poissons, maisons, pluie et symboles

L’archéologue nous a dit que nos dessins sont très réalistes parce qu’il n’y a pas de détails, ils sont très simples. La pluie peut signifier le dieu de la pluie, importante pour des agriculteurs, car s’il n’y a pas de pluie, il n’y a pas de récoltes de céréales, de fruits etc. Les symboles sont les ancêtres de l’écriture.

Maëlane, Rose, Naël, Lucas et Loris





Comment Vincent Georges est-il devenu archéologue ?

Quand il était en CM2, Vincent Georges a reçu une archéologue dans sa classe. Quand il est rentré chez lui, il est allé sur sa colline et il a trouvé des galets. Il s’est demandé pourquoi il y avait des galets en altitude alors que ce sont des cailloux que l’on trouve au bord des rivières.

François et Charlie



Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?

Les inconvénients sont la boue car un archéologue travaille en extérieur et lorsqu’il pleut, la fouille se fait dans la boue. En été, il peut faire très chaud au ras du sol. Les voyages éloignent de la famille.

Les avantages sont qu’un archéologue voyage beaucoup, il découvre de beaux paysages. Il est agréable et intéressant de faire des découvertes. Il existe plein de spécialités : par exemple, il y a des archéologues qui n’étudient que les charbons de bois. Tu peux devenir célèbre si tu découvres quelque chose d’extraordinaire.

Louis et Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *